Ligne claire

Choisissez une photographie d’un objet sur fond neutre (recherche Google images) et réalisez, en utilisant un logiciel de création graphique vectorielle, un dessin superposé à la photographie :
– vous n’utiliserez que les outils crayon, pinceau, plume libre ;
– vous dessinerez sur toute la surface ;
– le dessin devra être ressemblant, mais simplifié.
Vous supprimez l’image de fond pour ne conserver que le dessin avant d’enregistrer.

Pour répondre à ce sujet, vous prendrez soin de respecter les deux caractéristiques suivantes de la ligne claire (: graphisme élaboré par Hergé, le dessinateur de Tintin)
– contour systématique : trait noir, d’épaisseur régulière, identique pour tous les éléments du dessin (personnages, vêtements, décors) ;
– couleurs en aplats : pas d’effets d’ombre et lumière (même de nuit, cf. par exemple L’Affaire Tournesol, p.7-10 : la direction de la lampe de poche n’influe pas sur l’éclairage des éléments du dessin). Les effets d’ombre par hachures sont également évités.

_ Inkscape est un logiciel libre d’édition de graphismes vectoriels (: un outil de dessin puissant et simple d’utilisation), doté de capacités similaires à Illustrator, Freehand ou CorelDraw, utilisant le format de fichiers Scalable Vector Graphics (SVG) standard du W3C.
_ Adobe Illustrator est un logiciel de création graphique vectorielle. Il fait partie de la gamme Adobe et peut être utilisé indépendamment ou en complément de Photoshop, il offre des outils de dessin vectoriel puissants. L’un des outils principaux d’Illustrator étant « la plume » qui permet de tracer des courbes à l’aspect parfait grâce au placement de points d’ancrage et de tangentes qui vont en modifier la courbure. Un des avantages des images vectorielles est qu’elles sont indépendantes de la résolution, c’est-à-dire qu’elles ne perdent pas en qualité lorsqu’on les agrandit. Adapté aussi bien à la création de document papier qu’à celle d’illustrations pour Internet (logos, affiches, etc.) ce logiciel est orienté vers le marché professionnel.

Objectifs : Que vont découvrir, apprendre, et connaitre les élèves ?
– mesurer les écarts entre les outils traditionnels et les outils numériques ;
– prendre conscience de l’aspect immatériel du support numérique.

Références possibles :

  • Beauties of the Common Tool, Walker EVANSphotographies, Fortune magazine, 1955
  • L’Affaire Tournesol, HERGÉ, album Tintin, 1956
  • La Marque jaune, Edgar P. Jacobs, album Blake et Mortimer, 1956
  • Les Bijoux de la Castafiore, HERGÉ, album Tintin, 1963
  • L’art moderne, Joost SWARTE, 1980,  Éd.Les Humanoïdes Associés
  • La Comète de Carthage, Yves CHALAND, avec Yann (scénario), album Les Aventures de Freddy Lombard , Éd. Humanoïdes Associés, 1986
  • Secret Life of Heroes, Greg « Léon » GUILLEMIN, créations digitales (Photoshop et Illustrator), 2013
  • Wakfu, Ankara Animations, animation diffusée de 2008 à 2017 sur France Télévisions

  • Questionnements :
    La représentation plastique et les dispositifs de présentation : les différentes catégories d’images, leurs procédés de fabrication, leurs transformations.
    La matérialité de la production plastique et la sensibilité aux constituants de l’œuvre : les effets du geste et de l’instrument.
  • Expérimenter, produire, créer (D1, D2, D4, D5) :
    Intégrer l’usage des outils informatiques de travail de l’image et de recherche d’information, au service de la pratique plastique.
  • S’exprimer, analyser sa pratique, celle de ses pairs, établir une relation avec celle des artistes, s’ouvrir l’altérité (D1, D3) :
    Décrire et interroger à l’aide d’un vocabulaire spécifique ses productions plastiques, celles de ses pairs et des œuvres d’art étudiées en classe.
  • Se repérer dans les domaines liés aux arts plastiques, être sensible aux questions de l’art (D1, D3, D5) :
    Identifier quelques caractéristiques qui inscrivent une œuvre d’art dans une aire géographique ou culturelle et dans un temps historique, contemporain, proche ou lointain.

* D1 Les langages pour penser et communiquer – D2 Les méthodes et outils pour apprendre – D3 La formation de la personne et du citoyen – D4 Les systèmes naturels du monde et l’activité humaine – D5 Les représentations du monde et l’activité humaine