Jean-Michel Alberola

(1953, Saïda)
Peintre français, né en Algérie d’une famille originaire d’Espagne installée en France en 1962. Il fait ses études aux Beaux-Arts de Marseille, puis travaille au Havre. L’œuvre d’Alberola – saluée dès sa première apparition à l’ARC en 1981 – procède de deux récits classiques : l’un, biblique, Suzanne et les Vieillards, l’autre, mythologique, Le bain de Diane-Artémis surprise par Actéon, auxquels il confère un rôle fondateur. Il attribue un rôle central au regard – concupiscent, bravant l’interdit et, finalement, puni – tant dans son inspiration que dans la perception de son œuvre. Cette réflexion sur le regard, assortie de considérations sur l’histoire de la peinture religieuse occidentale, sur l’Afrique, la tauromachie et la circulation monétaire, est servie par une matière fluide et déliée où des représentations précises voisinent avec un symbolisme abstrait dont participe la signature utilisée (Acteon fecit). Profondément chrétien et revendiquant l’héritage des deux Marcel (Duchamp et Broodthaers), Alberola porte un soin particulier aux catalogues de ses expositions, véritables livres d’artiste.

Vous avez le bonjour de Marcel, Jean-Michel Alberola, 2002/2007
Vous avez le bonjour de Marcel, 2002
Mur peint réalisé in situ au Musée national d’art moderne en 2007