Georg Baselitz

(1938, Deutschbaselitz)
Peintre allemand. Marqué pendant ses études par les différentes versions de l’expressionnisme et de l’informel, il élabore dans les années soixante une peinture figurative où les figures qui se détachent sur fond sombre ne valent que fragmentairement. En 1969, il décide de peindre désormais tous ses personnages à l’envers, de façon à mettre au premier plan la peinture elle-même, dans ses effets de matérialité, et non le motif. Selon ses périodes, il présente ses figures, toujours la tête en bas, soit isolées, soit parmi quelques éléments de décor (Nachtessen in Dresden, 1983), soit inscrites sur un fond de couleur vive (Die Mädchen von Olmo II, 1981). Il arrive qu’une tête soit multipliée (Sieben mal Paula, 1987-1988) ou refoulée derrière une grille colorée, et Baselitz constitue périodiquement des ensembles monumentaux de travaux sur un thème unique (dix-huit toiles pour Das Strassenbild, 1979-1984, vingt panneaux de bois pour 45, 1989). Partagé entre l’usage de couleurs claires et celui de couleurs terre, le travail a pour constantes une violence gestuelle et une matérialité brute qui se retrouvent dans la sculpture (têtes et silhouettes dégagées à la hâte et peintes) et la production d’estampes, pour laquelle Baselitz fait appel aux techniques les plus diverses (lithographie, linogravure…).

Modèle pour une sculpture, Georg Baselitz, tilleul et tempera, 178x147x244 cm, Museum Ludwig, Cologne, 1979-1980
Modèle pour une sculpture, Georg Baselitz, tilleul et tempera, 178x147x244 cm, Museum Ludwig, Cologne, 1979-1980