Jean-Michel Basquiat

(1960-1988, New York)
Peintre américain, né d’une mère portoricaine et d’un père haïtien. Sans formation artistique, représentant parfait de minorités ethniques installées aux États-Unis et de leurs ressources créatrices, Basquiat a une carrière fulgurante qui marque les années quatre-vingt. Parmi les premiers graffitistes du métro new-yorkais, il signe du nom de Samo, accompagné d’une couronne stylisée et du sigle du copyright. Pendant l’été 1980, il participe à l’exposition marginale « The Times Square Show » et en 1981, ses graffitis sont présentés sur toiles à l’exposition « New York New Wave » (espace alternatif PS 1) avant d’être exposés en Italie puis à la Documenta VII de Cassel. À partir de 1984, il travaille avec Clemente et Warhol. Rapidement, ses œuvres s’éloignent du pur graffiti, mais continuent de véhiculer la culture de la rue, juxtaposant des citations des media, des références à la publicité, des figures grotesques, des visages aux allures de sculptures africaines et des références au jazz ou au vaudou qui composent l’image désordonnée d’une identité ethnique urbaine en quête d’unité.

Untitled (Skull), Jean-Michel Basquiat, acrylique et crayon sur toile, 207x175,9 cm, 1981
Untitled (Skull), Jean-Michel Basquiat, acrylique et crayon sur toile, 207×175,9 cm, 1981