Peter Fischli & David Weiss

(1952 et 1946, Zurich)
Artistes suisses. Une des premières actions de Fischli & Weiss, à la fin des années soixante-dix, consiste en la visite d’un magasin d’ameublement : curiosité légitime pour ces objets du quotidien sollicitant si fort notre désir. Plus tard, ce sont de petits assemblages scéniques (Un après-midi tranquille) ou le modelage patient d’objets usuels exposés de manière à faire vrai, singeant la mode du ready made. La série Bilder, Ansichten (Images, vues) se constitue à travers la collection de vues touristiques plus jolies que nature, rendant vaine notre curiosité pour le lieu évoqué. Cinématographique (Le Rat et l’ours, 1982), recourant à la photographie, à la sculpture et à l’installation, l’activité de Fischli & Weiss relève de l’inventaire, d’une réflexion sur le concept d’original et sous-tend une pratique sceptique de la quête cognitive. Menée avec humour et un sens aigu du détournement, elle fourmille de questions essentielles posées à l’homme du commun comme à l’institution artistique. Entre feinte et authenticité, émerveillement et pistage de trivialités, le travail des deux compères apparaît comme un pendant de l’entreprise délirante de Bouvard et Pécuchet, version arts visuels.

Ben Hur, Fischli and Weiss, photographie tirage argentique, 30x40 cm Courtesy Matthew Marks Gallery, New York, 1984-87
Ben Hur, Fischli and Weiss, photographie tirage argentique, 30×40 cm, Courtesy Matthew Marks Gallery, New York, 1984-87

Le Cours des Choses (Der Lauf der Dinge), film expérimental réalisé en 1987 par Peter Fischli et David Weiss et sorti en 1988. Film sans dialogue, il a été tourné en 16 mm couleurs et dure 30 minutes.