Gilbert & George

Gilbert (1943, Autriche) et George (1942, Totnes)
Artistes britanniques. Ils se rencontrent au cours de leurs études à la St Martin’s School of Art (Londres) en 1967, et remettent en cause la prédominance de l’enseignement de Caro dans le développement de la sculpture. C’est alors leurs propres corps qu’ils proposent comme « sculpture vivante » : visages et mains passés à la peinture dorée, ils s’exposent sur un socle, figés et rabâchant des rengaines populaires. À partir de 1969, ils proposent des livres de photographies (Side by Side, 1971, Dark Shadow, 1976), puis des bandes vidéo et des « sculptures postales ». En 1971, ils commencent une série de pièces photographiques, d’abord en noir et blanc. Trois ans plus tard, ils travaillent en couleurs avec des grilles qui découpent l’image globale (d’abord en rouge, en jaune, puis avec des couleurs criardes à partir de 1980). Les sujets abordés évoquent l’alcoolisme, les épaves humaines, l’homosexualité, les arts martiaux, les conflits raciaux, etc. Ces grandes pièces murales, plutôt que des bandes dessinées (bien que du texte puisse y intervenir), semblent parodier les vitraux, tant par leur disposition cruciforme que par la façon dont les visages s’y transforment souvent en gargouilles. L’œuvre de Gilbert and George ne manque ni d’humour ni de pouvoir de séduction. Toutefois, le style hiératique dans lequel sont traités des thèmes délicats de l’actualité peut passer pour une apologie de la violence, dénoncée par certains critiques.

 The Singing Sculpture, Gilbert & George, performance, 1970
The Singing Sculpture, performance, 1970

Fear, Gilbert & George, 1984
Fear, 1984

Hope, Gilbert & George, 1984
Hope, 1984