Jenny Holzer

(1950, Gallipolis, Ohio)
Artiste américaine. Son travail s’inscrit dans la tendance des années quatre-vingt qui mène une critique de la représentation en ayant recours à des techniques de simulation. Pour sa part, elle utilise essentiellement le langage. Dès 1978, elle appose des affichettes sur les murs de Manhattan, avant d’utiliser des espaces publicitaires. Ces premiers textes sont nommés Truismes : messages contradictoires en eux-mêmes ou l’un par rapport à l’autre, stéréotypes ou déclarations subversives. De 1979 à 1982, elle rédige les Inflammatory Essays, textes très provocateurs et violents, multipliant les points de vue, qui apparaissent comme l’expression d’une haine ambiante. En 1983, elle a recours aux tableaux d’affichage électroniques, et obtient de spectaculaires combinaisons d’images et de textes.