Christian Jaccard

(1939, Fontenay-sous-Bois)
Artiste français. Fasciné par l’objet et sa trace, il expérimente à partir de la fin des années soixante diverses techniques d’empreinte. Dans les années soixante-dix, il traite la toile libre comme une bâche et expose des « couples » : une échelle de corde et sa trace révélée par le rouleau à épreuves encré, des panoplies d’outils primaires et fascinants (obtenus par ficelage, nouage, ligaturage) et des estampages de ces mêmes outils. Il hésite alors entre le primitivisme de Support-Surface (groupe auquel il est fréquemment associé) et un ésotérisme cosmogonique. Il choisit le feu et, à partir de 1974, il calcine les toiles – les siennes et celles des autres (série des Anonymes calcinés) – les cuirs, les panneaux publicitaires, etc. Il utilise également la dynamite pour « dessiner » violemment dans un support, se passant ainsi d’objet premier.

Christian Jaccard