Alain Jacquet

(1939, Paris – 2008, New York)
Artiste français. Il se manifeste au cours des années soixante dans le contexte du Mec Art : l’appropriation technique et ludique est sa réponse à la perte du sens des images par leur multiplication. Utilisant une palette réduite à six couleurs, il découpe, emprunte, transforme, trame et reporte par sérigraphie ses motifs sur des supports variés (Déjeuner sur l’herbe, 1964). À partir de 1967, il s’intéresse aux synthèses ambitieuses qu’affectionne la pensée ésotérique, et au braille : le point devient une entité génératrice d’expression universelle – et sa sculpture la Baratte (1971-1975) offre des possibilités combinatoires presque illimitées. À cette phase d’expansion du sens et des formes succède un travail de rassemblement : en partant de la photographie mondialement diffusée du globe terrestre vu de l’espace, Jacquet élabore depuis 1978 – assisté par un ordinateur – des « peintures de visions » où les figures subissent d’étranges métamorphoses, établissant des relations inattendues entre toutes les formes de savoirs et de discours. Ses récentes sculptures (Devoirs du soir) précisent l’ambition de sa démarche : il s’agit d’unifier dans le sensible poésie, science, morale et métaphysique pour élaborer une vision globale de l’univers.

Alain Jacquet