Barbara Kruger

(1945, Newark, NewJersey, USA).
Artiste américaine. À partir d’un travail d’appropriation*, elle mène, dans le domaine de l’image comme dans celui du langage, une critique des lieux communs et stéréotypes. Utilisant des photos qu’elle agrandit, retaille et combine afin d’en souligner le caractère stéréotypé, elle leur juxtapose ou superpose des textes reprenant eux-mêmes des clichés du langage. Elle a récemment introduit des pronoms personnels dans ces compositions alors que « you » apostrophe le spectateur masculin, « we » la désigne, elle ou une spectatrice. « Je considère mon travail comme autant de tentatives pour détruire certaines représentations et introduire une spectatrice féminine au sein d’un public masculin » (1983). Pour Barbara Kruger, le stéréotype fait en effet partie des processus sociaux d’intégration ou d’exclusion, de domination ou d’autorité.

*Appropriation : action d’adapter, de rendre propre à une utilisation, à une visée.


You Are Not Yourself, photocollage, 182.9 x 121.9 cm, 1982.

Cette œuvre de Barbara Kruger reflète bien l’état d’esprit de son travail. Il s’agit d’un collage d’une image publicitaire que l’artiste a récupérée dans un magazine féminin pour la modifier. L’image représentant un visage féminin est ainsi déchirée, puis rassemblée de façon à étaler le visage, le défigurer… L’image donne ainsi l’impression d’un reflet dans un miroir brisé. À cette image Barbara Kruger ajoute un message, en lettre noire rappelant la typographie utilisée dans les affiches publicitaires. YOU ARE not YOURSELF – le ‘not’ étant mêlé à l’image, le reste du texte lui, bien visible encadré de blanc, comme découpé d’une autre page de magazine. Ainsi le langage et l’image collaborent pour mettre en scène et dénoncer les manipulations des médias et de la publicité. Barbara Kruger dénonce l’image que la publicité et la société nous renvoie de nous-mêmes, et le désir qu’elle produit de vouloir ressembler à des modèles préconçus, qui font de nous des clones, et créer ainsi une perte de l’identité individuelle au profit d’une identité de masse source de mal-être.

Untitled (I shop therefore I am), Barbara Kruger, 1987
Untitled (I shop therefore I am), Barbara Kruger, 1987

Circus, Barbara Kruger, Frankfurt, janvier 2010
Circus, Barbara Kruger, Frankfurt, janvier 2010
Circus, Barbara Kruger, Frankfurt, janvier 2010