Louise Nevelson

(1899, Kiev – 1988, New York)
Sculpteur américain d’origine russe. Elle arrive aux États-Unis en 1905. Après dix ans d’un mariage malheureux, elle quitte son mari, se séparant temporairement de son fils, et se consacre à la sculpture. Souffrant durement du manque de soutien financier et critique, elle se sent néanmoins appelée à créer et à exprimer un point de vue féminin (autobiographie Dawns + Dusks, New York, 1976 ; trad. fr. Aubes et crépuscules, Paris, 1983). Elle étudie brièvement aux côtés de Hofmann et travaille un moment, en Europe, pour le cinéma, ce qui la rend sensible à l’importance de l’environnement. Lancée comme sculpteur par le marchand Karl Nierendorf en 1941-1948, elle commence à utiliser des débris et objets trouvés dont elle fait des assemblages. Elle encadre ceux-ci dans des boîtes empilées, mettant ainsi au point, à partir de 1957, son style définitif : d’immenses sculptures murales, chargées de la même valeur ritualiste ou totémique que les peintures de ses collègues expressionnistes abstraits.

Louise Nevelson