Ad Reinhard

(1913, Buffalo – 1967, New York)
Peintre américain. Dans les années quarante, il réalise des gouaches composées de taches de couleur et de réseaux calligraphiques situés dans un espace vaguement atmosphérique, et des collages à partir d’illustrations de magazines et de journaux. Vers 1950-1953, il se met à produire des peintures d’une géométrie plus rigide, sans liens avec la réalité. Ces toiles veulent tendre vers le degré de pureté le plus grand que puisse atteindre la peinture, à l’exemple des œuvres les plus radicales de Malevitch, dont Reinhardt reconnaît s’inspirer. L’image y est réduite à d’infimes variations de tons d’une seule nuance (le plus souvent rouge, bleue ou noire). Les juxtapositions de carrés et de rectangles y sont à peine discernables. Dans ses écrits théoriques, qui sont considérables, Reinhardt rejette les critères traditionnels tels que l’illusion et l’expérimentation artistiques, mais aussi les traits maniéristes (expression de l’angoisse existentielle, travail en pleine pâte et projection de peinture) de ses confrères expressionnistes abstraits.

Ad Reinhardt