Julian Schnabel

(1951, New York)
Peintre américain. Figure controversée de la scène new-yorkaise, Schnabel fait partie des artistes qui, à la fin des années soixante-dix, proclament le retour à la peinture. La Bad Painting – terme apparu en 1978 – se veut aussi une réhabilitation de la sous-culture et une critique du « bon goût », jugé puritain, de la génération précédente. À la lisière du kitsch, Schnabel réalise des peintures de très grand format d’une impressionnante vitalité. Sur des supports très variés, ce sont des montages éclectiques, brillants, faits de résidus de souvenirs et de références à l’art classique ou contemporain (surtout Beuys et Polke). La surface est surchargée de signes, d’images, d’objets qui la fragmentent et contestent l’idée de l’œuvre comme tout organique. Cette dislocation résulte d’une violence qui, selon Schnabel, n’a rien de subjectif, mais sourd de l’aspect même du monde.


The Patients and the Doctors, peinture, assiettes, planches de bois, 245x275x30 cm, 1978