Jean-Luc Vilmouth

(1952, Creutzwald)
Sculpteur français. Il s’installe en Angleterre où il rencontre Cragg en 1975, mais dès l’officialisation d’une Nouvelle Sculpture britannique, il préfère revenir travailler en France pour mieux marquer sa singularité. Il se définit comme un « augmentateur » qui, partant d’un objet quotidien, le transforme pour qu’il devienne « le même et un autre en même temps ». L’objet n’est pas retenu comme ready made, il est utilisé comme initiateur possible d’une narration, condensateur et diffuseur de formes et d’énergies latentes : à ce titre, il peut être hypertrophié par des couches successives de papier mâché, et un simple marteau encastré dans un mur fait de ce dernier sa matrice. En 1983-1987, Vilmouth réalise des textes en néon (le Premier mur, le Premier mot) où se confirme son intérêt pour l’idée de génération (par mimétisme, légère modification, entropie, redoublement), qui aboutit dans ses travaux à un lien indissociable entre l’objet et son environnement.

Cut Out, Jean-Luc Vilmouth, 1980
Cut Out, 1980, pince et câbles