Chérie, j’ai…

Honey, I Shrunk the Kids est une comédie américaine réalisée par Joe Johnston, sortie en 1989.
Synopsis : Wayne Szalinski est un savant excentrique qui a transformé sa maison en véritable laboratoire, au grand désespoir de ses voisins, les Thompson, qui ne supportent plus le bruit quotidien du fer à souder. La dernière invention de Szalinski est une machine capable de miniaturiser la matière qu’il garde dans son grenier à l’écart de sa femme Diane et de leurs deux enfants, Amy et Nick.
Un jour, une balle de baseball lancée par Ron, le fils cadet des Thompson, déclenche l’appareil. Alors qu’Amy, Nick, Ron et son grand frère Russ Jr. tentent de récupérer la balle perdue au grenier, la machine les réduit à la taille d’une tête d’épingle. Mis à la poubelle par Szalinski qui pense que son invention ne fonctionnera jamais, les quatre minuscules enfants se retrouvent alors dans le jardin qui prend des allures de jungle impénétrable et menaçante…

Imaginez que les enfants rétrécis soient ici, dessinez la salle de classe comme ils la voient – adoptez leur point de vue, signifiez le rapport d’échelle inhabituel.


Chérie, j’ai rétréci les gosses, 1989