Course d’escargots

Matérialisez à l’intérieur de la surface définie par votre feuille le mouvement d’un escargot qui va vite et celui d’un qui va doucement.
Faites attention à votre choix des couleurs et à la traduction graphique du mouvement (: lecture dans la re/présentation du mouvement d’une approche analytique (répétition) et/ou synthétique (trace).

Verbalisation des notions mises en œuvre à la traduction du mouvement : épaisseur, transparence, disparition, effacement, flou, bavure, rapidité et/ou lenteur du geste, violence, dynamisme, légèreté, pesanteur… L’évaluation portera sur la lisibilité du dispositif, le réinvestissement des notions abordées, la pertinence du choix technique.

Références : Quelques chronophotographies de Eadweard Muybridge, Étienne-Jules Marey et Thomas Eakins , Danseuses, Edgar Degas, 1899, Dynamisme d’un chien tenu en laisse, Giacomo Balla, 1912, Nu descendant un escalier, Marcel Duchamp, 1912… des œuvres Gutaï.