Mon cahier

Proposez le projet, puis sa réalisation en gravure, d’une couverture pour votre cahier d’arts plastiques. Il s’agit de rendre le cahier singulier.

Couverture de l’Almanach du Blauer Reiter, Vassily Kandinsky, 1912

Der Blaue Reiter (le cavalier bleu) est un groupe d’artistes d’inspiration expressionniste, qui s’est formé à Munich. Ce groupe organise deux expositions (en 1911 et en 1912) et publie un almanach en 1912. Ses acteurs principaux sont Vassily Kandinsky, Franz Marc et August Macke. D’autres artistes comme Gabriele Münter, Heinrich Campendonk, David Burljuk, Alexej von Jawlensky, Paul Klee y ont également participé.


La révolution Gutenberg

L’élaboration de nouvelles techniques d’imprimerie et de typographie par Gutenberg vers 1450 marque ce qu’on a considéré comme une véritable révolution du livre, qui est désormais reproduit à de nombreux exemplaires, mais reste à l’échelle artisanale. En effet, sur le moment, l’événement n’est pas une révolution en soi, mais est en réalité une révolution technique et industrielle. Le livre n’est plus un objet unique, écrit ou reproduit à la demande. L’édition d’un livre devient une entreprise, nécessitant des capitaux pour sa réalisation et un marché pour sa diffusion. En contrepartie, le coût de chaque exemplaire baisse sensiblement, ce qui augmente peu à peu la diffusion du livre, dont l’expansion est cependant freinée par l’analphabétisme.

L’Église catholique est plutôt réticente lors de l’avènement de l’imprimerie du fait de la large opportunité de diffusion des idées. Cependant, cette révolution technique permet surtout une plus large diffusion de la Bible en latin. À l’inverse, la Réforme protestante mettra l’accent sur la diffusion d’une bible en langues vulgaires. Toutefois, les premiers best-sellers semblent s’affranchir du problème que constitue la langue latine, les imprimeurs mettant très tôt sur le marché des ouvrages en langue vernaculaire, comme le Calendrier des bergers ou La Chronique de Nuremberg, recueils d’anecdotes, de contes, d’informations pratiques, illustrés de gravures rehaussées parfois à la couleur. Il est utile de rappeler que la technique de la gravure sur bois a permis, quelques décennies avant Gutenberg, de diffuser dans toute l’Europe des savoirs religieux ou vulgaires.

Dès le milieu du XVe siècle, le livre conserve son format codex, mais ce sont désormais des cahiers de papier qui sont cousus entre eux selon différents rapports de pliage (in-folio, in-octavo, in-quarto, etc.), tels que nous les connaissons aujourd’hui.
(source : Wikipédia)