Picto

Créez un pictogramme en tenant compte d’un lieu choisi proche de ou dans la salle de classe où il sera installé momentanément et photographié.
Remarque : La création du pictogramme précède sa mise en scène dans l’espace. Par conséquent, pensez préalablement aux relations entre l’image, le lieu et le spectateur. Les pictogrammes ici créés n’agissent pas en tant que codes habituels de signalétique.

#picto #signe

Un pictogramme est une représentation graphique schématique, un dessin figuratif stylisé fonctionnant comme un signe d’une langue écrite et qui ne transcrit pas la langue orale. Généralement, il sert à la signalétique pour s’orienter dans l’espace réel ou communicatif comme l’Internet. Lorsque possible, il constitue une alternative à la signalisation bilingue, permettant de diminuer la quantité d’information inscrite sur un panneau.

Musée du point de vue, Jean-Daniel Berclaz

Références artistiques possibles :

  • Léonard DE VINCI, L’Homme de Vitruve, encre et lavis sur papier
  • Keith HARING, Radiant Baby (from Icon Series), 1990, sérigraphie, 53,3 x 63,5 cm, https://www.haring.com
  • ZEVS, Liquidated McDonald’s, 2006, projection de peinture jaune
  • Jean-Daniel BERCLAZ, Musée du point de vue, photographies et performances, 2007
  • Pictologies, 150 films en bref, Studio H57, Éd Prisma, octobre 2014
  • Älien, Ed HARRINGTON, septembre 2014, http://edharrington.tumblr.com
  • CLET, Evolution / Involution it is strange, but looking at the three…, 2019, sticker sur panneau de signalisation routière, https://www.clet.com/
CLET, Evolution / Involution it is strange, but looking at the three…, 2019

Questionnement(s) :

  • La représentation ; images, réalité et fiction : la ressemblance.
  • L’œuvre, l’espace, l’auteur, le spectateur : l’expérience sensible de l’espace de l’œuvre.

Expérimenter, produire, créer (D1, D2, D4, D5) :

  • Choisir, mobiliser et adapter des langages et des moyens plastiques variés en fonction de leurs effets dans une intention artistique en restant attentif à l’inattendu.
  • Explorer l’ensemble des champs de la pratique plastique et leurs hybridations, notamment avec les pratiques numériques.
  • Prendre en compte les conditions de la réception de sa production dès la démarche de création, en prêtant attention aux modalités de sa présentation, y compris numérique.

Mettre en œuvre un projet artistique (D2, D3, D4, D5) :

  • Concevoir, réaliser, donner à voir des projets artistiques, individuels ou collectifs.
  • Mener à terme une production individuelle dans le cadre d’un projet accompagné par le professeur.
  • Faire preuve d’autonomie, d’initiative, de responsabilité, d’engagement et d’esprit critique dans la conduite d’un projet artistique.
  • Confronter intention et réalisation dans la conduite d’un projet pour l’adapter et le réorienter, s’assurer de la dimension artistique de celui-ci.

S’exprimer, analyser sa pratique, celle de ses pairs, établir une relation avec celle des artistes, s’ouvrir à l’altérité (D1, D3, D5) :

  • Dire avec un vocabulaire approprié ce que l’on fait, ressent, imagine, observe, analyse ; s’exprimer pour soutenir des intentions artistiques ou une interprétation d’œuvre.

Se repérer dans les domaines liés aux arts plastiques, être sensible aux questions de l’art (D1, D3, D5) :

  • Identifier des caractéristiques (plastiques, culturelles, sémantiques, symboliques) inscrivant une œuvre dans une aire géographique ou culturelle et dans un temps historique.