Quelle perspective !

En changeant, en modifiant votre point de vue, les lignes bougent, s’étirent, rétrécissent, les plans s’éloignent, se rapprochent… L’espace se modifie et pourtant révèle des invariants.

Réalisez une photographie magnifiant la perspective de l’architecture du collège.
Prenez soin de choisir le point de vue le plus efficient (: qui donne un bon résultat), l’angle de vue le plus adapté, le cadrage le plus adéquat. Pour cela, confectionnez et utilisez un viseur.

Point de vue : endroit d’où l’on perçoit un objet, un personnage, un paysage. Notion centrale liée à la représentation de l’espace dans la perspective classique avec un point de vue unitaire. Dans la modernité, la multiplicité des points de vue, la perte de la frontalité, la production de séries, etc. ont libéré le spectateur de sa position statique en l’invitant à mener sa propre expérience visuelle et corporelle par rapport à l’œuvre d’art. Ainsi la question est-elle parfois centrale dans les œuvres de Georges Rousse ou Felice Varini.
Angle de vue : dans la prise de vue, ce terme précise la position et la direction de l’objectif ou du regard (voir plongée, contre-plongée). L’angle de vue « normal » suppose que l’objectif ou les yeux du regardeur sont au même niveau que le sujet regardé.
Perspective : art de représenter en trois dimensions, sur une surface plane, un espace ou une partie, des objets tels qu’ils apparaissent au regard.