Un endroit comme une révélation – Invader

Après avoir choisi un endroit singulier du collège, vous proposerez un projet de réalisation de mosaïque* pour ce lieu. Vous le présenterez sous la forme d’un diaporama ou d’une infographie intégrant vos croquis, photomontages ou photographies de votre maquette.

* Mosaïque

Composées de petits morceaux de verre ou de pierre (les tesselles) fixés dans du ciment ou du plâtre, les mosaïques existent au moins depuis le VIII siècle avant J.-C.
D’abord apparu dans l’Antiquité – au Proche-Orient et en Grèce sous forme d’images et de motifs complexes sur le sol et les murs, la mosaïque a été développée par les artistes byzantins avant de céder la place à la fresque (à la Renaissance) puis à la peinture à huile.
Les plus anciennes mosaïques connues se composaient de galets, remplacés ensuite par de minuscules cubes, ou tesselles, en pierre ou en verre disposés de manière à créer des motifs parfois complexes.
Entre le premier siècle avant J.-C. et le troisième siècle de notre ère, les sols grecs et romains ont été décorés de mosaïque – souvent en pierre calcaire ou en marbre – formant des motifs. Quand le christianisme devient la religion des Romains, les mosaïques gagnent les murs des églises ; faites de tesselles en verre, elles brillaient à la lueur des cierges. Entre 402 et 476, de somptueuses mosaïques sont ainsi créées à Ravenne, qui est alors la capitale de l’Empire romain d’Occident. Elles symbolisent la puissance du christianisme. Depuis, l’Histoire de l’art a connu des périodes de résurgence de la mosaïque, notamment avec l’Art nouveau.


Cave Canem, mosaïque, vestibule de la maison du poète, Pompéi

Pixel art

Le pixel art désigne une composition numérique qui utilise une définition d’écran basse et un nombre de couleurs limité (même si cette double limitation n’est rigoureuse qu’historiquement parlant).
De fait, le matériau de base du pixel art est la représentation plastique du pixel (contraction anglophone de picture element : élément d’image). C’est-à-dire une surface plus ou moins carrée et colorée, comme composante élémentaire de toute création de pixel art.
Ces contraintes de moyens minimalistes imposent une stylisation, au cœur d’une recherche esthétique où chaque pixel a son importance. Ainsi, créer une œuvre où les pixels seraient simplement discernables les uns des autres, n’est pas une condition suffisante pour en faire du pixel art. (source Wikipédia)





Mosaïques d’Invader

Invader est un artiste de rue français, né en 1969.
Il est diplômé de l’École nationale supérieure des Beaux-arts de Paris.
Depuis plus de 20 ans, l’artiste installe des Space Invaders réalisés en carrelage ou en petits carreaux de mosaïques sur les murs des grandes métropoles internationales, et ce jusque dans l’espace.
Son pseudonyme et l’esthétique de ses œuvres sont inspirés d’un jeu vidéo de 1978 appelé Space Invaders.

Autres références :

  • Playtime, Lars Arrhenius, aménagement d’une station de métro, Stockholm, 2008
  • Digital Orca, Douglas Coupland, Vancouver, 2011 – Douglas Coupland est par ailleurs l’inventeur de l’expression Generation X, au travers de son roman, qui mettait déjà en exergue la perte de repères et la saturation des médias dont était victime sa génération, ceux là même qui avaient entre 10 et 15 ans dans les années 1980, installation interactive
  • Wooden Mirror, Daniel Rozin, 2003

  • Questionnements :
    L’œuvre, l’espace, l’auteur, le spectateur : la présence matérielle de l’œuvre dans l’espace, la présentation de l’œuvre – les métissages entre arts plastiques et technologies numériques.
  • Mettre en œuvre un projet artistique (D2, D3, D4, D5) :
    Concevoir, réaliser, donner à voir des projets artistiques, individuels ou collectifs.

D1 Les langages pour penser et communiquer – D2 Les méthodes et outils pour apprendre – D3 La formation de la personne et du citoyen – D4 Les systèmes naturels du monde et l’activité humaine – D5 Les représentations du monde et l’activité humaine