Vidéo-moi

Cette vidéo, c’est tout moi !

Montrez dans une très courte vidéo ce que nous ne voyons pas de vous. Pour ce faire, vous êtes invités à utiliser la démultiplication de l’image, par exemple, en ayant recours à l’incrustation.  
Des instants fugitifs pris sur le vif seront à privilégier.  Dans ce projet-là, il n’y a pas réellement d’écriture, essayez tout de suite de répondre à l’incitation en faisant de petites séquences dans le genre journal filmé – regarde ce que je vois, regarde ce que je fais – qu’on envoie à l’autre.

Cependant cette réalisation nécessite un réel travail de groupe et une rigueur dans la captation des images et le montage. Soyez attentif aux explications de prise en main de l’iPad et du fonctionnement de l’application iMovie.

Rédigez un cahier des charges pour encadrer votre projet :
– une fiche précisant votre intention, la signification de votre travail et comportant les noms des membres de l’équipe (3 élèves), Quel sens donnez-vous à votre séquence au delà du fait qu’il s’agisse d’un portrait ?
– votre storyboard*, (plan**, cadrage, mouvement, mise au point, lumière, etc.)
– liste des accessoires, costumes, etc.

Votre vidéo n’excédera pas 50 secondes.

* Storyboard : Un storyboard est un document sur papier ou fichier numérique, utilisé au cinéma avant le tournage afin de planifier les besoins de l’ensemble des plans qui constitueront le film, aussi bien au niveau technique (cadrages, mouvements de caméra, effets spéciaux) qu’au niveau artistique (décors construits, décors virtuels). Sa mise en page ressemble à celle d’une bande dessinée dont chaque vignette représente un plan, décrit parfois en plusieurs dessins. L’ordre proposé est celui du montage final.
** Plan : Un plan est une prise de vue, comprise entre la mise en marche de l’enregistrement de la caméra et son arrêt. Pour simplifier, le plan est le jeu de scène filmé entre les deux mots magiques du tournage, « Action ! » et « Coupez ! »
Séquence : Un ensemble de plans situés dans le même temps et dans le même lieu est une séquence. Une ou plusieurs séquences se rapportant à une même action, se déroulant en plusieurs lieux et en plusieurs temps, forment ce que l’on appelle une scène,
Source Wikipédia

Commentaires audio de Gus Van Sant : les non-moments dans le cinéma,
On aura tout vu, émission du 19 octobre 2007 sur France Inter.

Films marquants de Gus Van Sant : Promised Land (2013), Paranoid Park (2007), Last Days (2004), Elephant, Palme d’or et Prix de la mise en scène au Festival de Cannes (2003), Gerry (2002), A la rencontre de Forrester (2000), Psycho (1998), Will Hunting (1997).

Références artistiques possibles :

  • Andy WARHOL, Andy eating a burger, 4min27
  • Pierrick SORIN, les Réveils, 1988.
  • Pipilotti RIST, Open My Glade (Flatten), 2000, vidéo projections de 1 min (en bandeau).
  • Bill VIOLA, The Quintet of the Unseen, 2000, installation vidéo. 15-19 min.
  • Tony OURSLER, Man She She, sculpture, dispositif de vidéo projection, 1997
  • Catherine IKAM, L’Autre, 1992, installation numérique
  • Nancy BURSON, Human Race Machine, 2000, dispositif numérique.
  • Gary HILL, Inasmuch As It Is Always Already Taking Place, 1990, installation vidéo, 16 moniteurs dans une niche murale, 40,6 x 136,5 x 172,7 cm (reproduction ci-dessous).
Gary HILL, source moma.org

  • Questionnement(s) :
    La représentation ; images, réalité et fiction : le dispositif de représentation – la narration visuelle.
  • Expérimenter, produire, créer (D1, D2, D4, D5) :
    Recourir à des outils numériques de captation et de réalisation à des fins de création artistique.
    Explorer l’ensemble des champs de la pratique plastique et leurs hybridations, notamment avec les pratiques numériques.
  • Mettre en œuvre un projet artistique (D2, D3, D4, D5) :
    Concevoir, réaliser, donner à voir des projets artistiques, individuels ou collectifs.
    Mener à terme une production individuelle dans le cadre d’un projet accompagné par le professeur.

D1 Les langages pour penser et communiquer – D2 Les méthodes et outils pour apprendre – D3La formation de la personne et du citoyen – D4 Les systèmes naturels du monde et l’activité humaine – D5 Les représentations du monde et l’activité humaine