Haut les masques

Face à la crise sanitaire du COVID19, les street-artists donnent à voir toute leur expressivité sur les murs des villes du monde entier. Souvent réalisées juste avant les injonctions de confinement, leurs œuvres en hommage aux soignants ou aux victimes de la pandémie interrogent, ironisent ou redonnent du baume au cœur.

  1. Pour soutenir le personnel hospitalier en première ligne dans la lutte contre le COVID19. C215, Paris, France – https://www.instagram.com/christianguemy/
  2. Super Nurse! Painted this “ode” to all healthcare professionals around the world! FAKE, Amsterdam, Pays-Bas – https://www.instagram.com/iamfake/
  3. In these challenging times, I hope this piece can be a positive contribution and spread some joy. Be safe and take care of one another. Pobel, Bryne, Norvège – https://www.instagram.com/pobel.no/
  4. As humans, we like to think we are in charge of our own corner of the universe. But every now and then a microscopic entity reminds us that we are not. HiJack, Los Angeles, États-Unis – https://www.instagram.com/hijackart/
  5. Sweet Home… Nello Petrucci, Pompei, Italie – https://www.instagram.com/nellopetrucci/
  6. Divided We Stand, United We Fall. StayHome! Tv Boy, Barcelone, Espagne – https://www.instagram.com/tvboy/ (détail en bandeau)
  7. Another new normal. Jilly Ballistic, Brooklyn, NY, États-Unis – https://www.instagram.com/jillyballistic/
  8. Stay safe! Gnasher, Essex, Anglettere – https://www.instagram.com/gnashermurals/
  1. Stay safe! Sending you love! Pony Wave, Venice beach, Los Angeles, États-Unis – https://www.instagram.com/ponywave/
  2. Milan, Italie. photographie d’Andrea Fasani
  3. Clean Air Now, Tv Boy
  4. Our Guardian Angels. Tv Boy
  5. Great. The Rebel Bear, Glasgow, Angleterre – https://www.instagram.com/the.rebel.bear/
  6. Mobile World Virus. Installation in Barcelona. Salvatore Benintende alias Tv Boy réalise un graffiti reprenant le célèbre chef-d’œuvre de Léonard de Vinci. Cette fois-ci le sourire de la Joconde s’efface sous un masque de protection utilisé pour se protéger du Covid 19. Téléphone en main, elle semble également s’apprêter à prendre un selfie dans un miroir. Baptisée « Mobile World Virus », l’œuvre fait référence à l’annulation une semaine auparavant du World Mobile Congress de Barcelone liée la crise provoquée par le virus. « Avec ce travail, je veux réfléchir à la façon dont la technologie est un vaccin ou un virus qui fait de nous des esclaves ».
  7. For Labor Day. Tv Boy
  8. Keep Calm and Corona. Tyler Street Art, Mumbai, Inde – https://www.instagram.com/tylerstreetart/

Créez votre projet d’œuvre de street-art en hommage et en soutien aux personnels engagés en première ligne contre la pandémie.

#stencil #graff #tag

Pour cela, il vous faudra réaliser un photomontage entre votre image1 et son décor urbain2 :

  1. Diverses techniques peuvent être convoquées pour répondre à la proposition telles que le graffiti sur mur (peinture à la bombe aérosol), le pochoir (stencil), la mosaïque, le sticker (autocollant), l’affichage et les installations comme par exemple le tricot urbain.
  2. L’art s’est déplacé de l’objet spécialisé en galerie vers l’environnement urbain réel. L’appropriation par le street-artist d’un lieu public est né à la conjonction de mouvements esthétiques et d’un contexte socioculturel et économique propre au New York des années 1970.
Rue Bath, Glasgow, Écosse, un graffiti de l’artiste The Rebel Bear, 2020

Méthodologie

Tout d’abord, réalisez votre image « hommage ». Pour simplifier votre choix, cette dernière peut être travaillée en utilisant les outils qui simule la peinture à l’aérosol : par exemple sur feuille (A3), utiliser de la gouache et une brosse à dents (: frotter avec son pouce les poils de la brosse sur laquelle il y a un peu de peinture) ou sur écran (1280 x 800 px), recourir à un logiciel de peinture numérique comme ArtRage ou Artweaver). Un autre choix est de styliser votre représentation pour qu’elle s’apparente à l’image obtenue à l’aide d’un pochoir (utilisation du seuil de l’image dans le logiciel de retouche GIMP).
Puis assemblez votre image à une des photographies numériques d’environnement urbain proposées en lien. Le meilleur rendu est d’utiliser les calques dans le logiciel de retouche (comme vous l’avez fait à maintes reprises dans GIMP : https://youtu.be/cJ6nXvPCt7s). Certaines applications (Photoshop Mix) le font également sur tablette ou téléphone. Une autre possibilité est de retoucher directement la photographie imprimée à l’encre ou à la gouache.

Références artistiques


Questionnement(s) :

  • La représentation ; images, réalité et fiction : la création, la matérialité, le statut, la signification des images.
  • L’œuvre, l’espace, l’auteur, le spectateur : la présence matérielle de l’œuvre dans l’espace, la présentation de l’œuvre.

Expérimenter, produire, créer (D1, D2, D4, D5) :

  • Choisir, mobiliser et adapter des langages et des moyens plastiques variés en fonction de leurs effets dans une intention artistique en restant attentif à l’inattendu.
  • S’approprier des questions artistiques en prenant appui sur une pratique artistique et réflexive.
  • Recourir à des outils numériques de captation et de réalisation à des fins de création artistique.

Mettre en œuvre un projet artistique (D2, D3, D4, D5) :

  • Concevoir, réaliser, donner à voir des projets artistiques, individuels ou collectifs.

S’exprimer, analyser sa pratique, celle de ses pairs, établir une relation avec celle des artistes, s’ouvrir à l’altérité (D1, D3, D5) :

  • Porter un regard curieux et avisé sur son environnement artistique et culturel, proche et lointain, notamment sur la diversité des images fixes et animées, analogiques et numériques.

Se repérer dans les domaines liés aux arts plastiques, être sensible aux questions de l’art (D1, D3, D5) :

  • Identifier des caractéristiques (plastiques, culturelles, sémantiques, symboliques) inscrivant une œuvre dans une aire géographique ou culturelle et dans un temps historique.

D1 Les langages pour penser et communiquer – D2 Les méthodes et outils pour apprendre – D3 La formation de la personne et du citoyen – D4 Les systèmes naturels du monde et l’activité humaine – D5 Les représentations du monde et l’activité humaine