I am not a number, I am a free man !

L’acteur Patrick McGoohan s’était fait connaître en Angleterre avec le rôle de John Drake, le héros agent secret de la série Destination Danger, diffusée durant trois ans en Grande-Bretagne avant d’être exportée aux États-Unis.
Après l’arrêt de cette série, McGoohan avait écrit, produit et interprété Le Prisonnier, une série d’espionnage aux accents métaphysiques où il interprétait un ancien agent secret, connu sous le seul nom de Numéro 6, emprisonné dans un étrange village dont les dirigeants s’efforçaient de briser sa volonté.
Seuls 17 épisodes avaient été réalisés, mais cela avait suffi à faire de la série un objet de culte grâce à sa complexité, mais aussi à une multitude de trouvailles visuelles marquantes, comme le grand ballon translucide qui poursuivait les fugitifs du village.


Un agent secret britannique démissionne brutalement de son poste et rentre chez lui au volant de sa Lotus Seven. Alors qu’il est en train de faire ses valises dans son appartement londonien, un gaz anesthésiant est diffusé dans la pièce. À son réveil, il se retrouve dans le Village, un lieu idyllique et esthétique habité par une communauté insulaire constituée d’une part de villageois numérotés comme lui et, d’autre part, de leurs geôliers, deux classes indifférenciables. Il sera désormais le Numéro 6 et n’aura de cesse de tenter de s’évader du Village. Curieusement, il est le seul habitant dans ce Village à essayer de s’enfuir.

« I’m not a number, I’m a free man ! » Le cri de rage du Numéro 6 restera comme une des phrases cultes de l’histoire du petit écran.
Patrick McGoohan, s’est éteint mardi dernier à Los Angeles. Il avait 80 ans.