La vidéo, un portrait contemporain

Imagespassages propose dans le cadre de son action d’éducation à l’image et aux nouveaux médias une initiation à l’art vidéo en classe, suite à la visite de l’exposition, par la présentation de monobandes d’artistes issues de son centre ressources sur les thèmes présents dans l’installation How we met : portrait, autoportrait, autobiographie et identité.
Aujourd’hui, de nombreux artistes continuent de perpétuer la tradition du portrait et de l’autoportrait à travers le médium vidéo, utilisant l’autofiction, l’autodérision ou la narration autobiographique, comme autant d’outils affichés d’une profonde quête identitaire. L’autofiction vidéo leur sert bien souvent à exhiber des fantasmes, des histoires personnelles ou des tragédies, tout en se parant d’un masque romanesque emprunté à la littérature.

Visite de l’exposition Anima à l’Arteppes à Annecy.

Objectif cette intervention :
Favoriser l’esprit critique : prise de conscience des différents systèmes médiatiques (monobandes, exposition avec découverte d’une installation), la capacité à distinguer réalité et représentation de cette réalité.
Analyser et décrypter une image :
Développer l’imaginaire et la sensibilité : montrer aux élèves différentes œuvres où s’expriment des discours différents (contemplatif, narratif, descriptif…).
Repères sur l’art contemporain dans l’histoire.
Introduction du portrait dans l’histoire de l’art classique :
Le portrait et ses différents médiums : peinture, dessin, sculpture…
L’évolution du portrait : le portrait religieux qui représente le divin donc le non visible, les portraits royaux, les portraits bourgeois…
Les liens avec l’autobiographie et son développement au XIXe siècle en relation avec les sciences humaines.
Les évolutions technologiques et créatives, la photographie et son principe de reproduction, la vidéo.
Le portrait questionne l’identité et interroge le concept de la représentation.