Proun

Europe, 1921

Le peintre, sculpteur et typographe constructiviste El Lissitzky a forgé en 1921 l’acronyme proun à partir des mots proyect outverjdenya novogo (projet pour l’affirmation du nouveau) afin de l’appliquer au travail qu’il effectuait depuis un certain temps sur l’introduction de la dimension spatiale dans le suprématisme. ce sont des peintures architectoniques, composées de formes géométriques agencées autour d’un axe horizontal dynamique. El Lisstzky parle à leur propos d’étages intermédiaires entre la peinture et l’architecture. Avec ses Prouns, il veut jeter les bases d’un art de l’avenir conçu à l’échelle de l’environnement humain et inséré dans le contexte social d’un monde meilleur : un beau rêve bientôt brisé par les dures réalités de l’histoire.

El Lissitzky.