À gonfler

Dans sa série Soft Sculpture (sculpture molle), l’artiste américain Claes OLDENBURG convertit la céramique et le métal et autres en tissu rembourré et vinyle. Les objets solides deviennent souples et malléables, ils pendent, accrochés aux murs ou sont disposés au sol et interagissent avec les choses de leur environnement. Soudain le familier devient étrange, et une nouvelle manière de le regarder est née.

Claes OLDENBURG, Soft Dormeyer Mixer, 1965

À partir de l’observation détaillée d’un objet usuel (croquis) et des recherches effectuées concernant la place de l’objet dans les pratiques artistiques du XXe siècle, donnez naissance à un nouvel objet, un objet artistique gonflable.

#soft sculpture

Références artistiques possibles

  • Marcel DUCHAMP, Prière de toucher, (1947,
  • Claes OLDENBURG, Soft Toilet , 1966,
  • Gilles TOUYARD, Série Enflures, 1993,
  • Julien AMOUROUX, Air Lines, 1999,
  • Erwin WURM, Fat Car, 2001.
  • Joshua Allen HARRIS, Air Bear, 2008, sculpture gonflable confectionnée à partir de sacs en matière plastique, installation dans la rue sur une bouche d’aération du métro new-yorkais.
  • Filthy LUKER and Pedro ESTRELLAS, Inflate Tentacles, 2012, tentacules vertes gonflables de 10 m de long, Fête de l’eau, Lac Léman, Genève.
Filthy LUKER and Pedro ESTRELLAS, Inflate Tentacles, 2012

Questionnement(s) :

  • La matérialité de l’œuvre ; l’objet et l’œuvre : les qualités physiques des matériaux.
  • L’œuvre, l’espace, l’auteur, le spectateur : la relation du corps à la production artistique.

Expérimenter, produire, créer (D1, D2, D4, D5) :

  • S’approprier des questions artistiques en prenant appui sur une pratique artistique et réflexive.
  • Explorer l’ensemble des champs de la pratique plastique et leurs hybridations, notamment avec les pratiques numériques.
  • Prendre en compte les conditions de la réception de sa production dès la démarche de création, en prêtant attention aux modalités de sa présentation, y compris numérique.

Mettre en œuvre un projet artistique (D2, D3, D4, D5) :

  • Faire preuve d’autonomie, d’initiative, de responsabilité, d’engagement et d’esprit critique dans la conduite d’un projet artistique.
  • Confronter intention et réalisation dans la conduite d’un projet pour l’adapter et le réorienter, s’assurer de la dimension artistique de celui-ci.

S’exprimer, analyser sa pratique, celle de ses pairs, établir une relation avec celle des artistes, s’ouvrir à l’altérité (D1, D3, D5) :

  • Expliciter la pratique individuelle ou collective, écouter et accepter les avis divers et contradictoires.

Se repérer dans les domaines liés aux arts plastiques, être sensible aux questions de l’art (D1, D3, D5) :

  • Proposer et soutenir l’analyse et l’interprétation d’une œuvre.

D1 Les langages pour penser et communiquer – D2 Les méthodes et outils pour apprendre – D3 La formation de la personne et du citoyen – D4 Les systèmes naturels du monde et l’activité humaine – D5 Les représentations du monde et l’activité humaine