Du volume à la sculpture

1/ Expérimentez et réalisez des productions tridimensionnelles (origami, modelage, etc.) et plus précisément, construisez ou fabriquez des volumes en tirant parti des qualités physiques et formelles : plein, vide.
Photographiez sur un fond neutre votre réalisation ; choisissez le point de vue qui met le mieux en évidence les notions vide/ plein de son volume.

Cet objet physique tridimensionnel, palpable, d’une taille, d’une échelle définie devient image numérique (l’objet entre dans un espace bidimensionnel). On ne touche plus l’objet, on ne peut plus le voir selon multiples points de vue. L’objet est figé par l’acte photographique selon un point de vue immuable.

2/ Détourez numériquement l’objet photographié (The GIMP) puis transformez-le en une sculpture monumentale en l’insérant avec vraisemblance dans le lieu de votre choix – une série de 10 photographies de différents espaces du collège, selon différents points de vue sont stockées sur le serveur à la disposition des élèves.

Remarques : vous pouvez, si vous le désirez, refaire des images de votre production ou du lieu afin de faire coïncider les points de vue.