I’m not there

Concevez puis réalisez une image photographique d’un sujet qui n’est plus présent.

Références artistiques :
Panneau des chevaux ponctués, grotte de Pech Merle, 3,60×1,65 m, -25000 ans
Au Petit Dunkerque, 3 quai Conti, Eugène Auget, tirage entre 1898 et 1913 d’après négatif entre 1898 et 1900, photographie positive sur papier albuminé, d’après négatif sur verre. {BnF
A Line Made by Walking, Richard Long, Angleterre, 1967
Annual Rings, Dennis Oppenheim, à la frontière États-Unis/Canada à Fort Kent, schéma de cercles d’âge d’arbre sectionnés par une frontière politique, 1968
Le photographe espagnol Pol Úbeda Hervàs (http://www.flickr.com/photos/polubeda/) s’est lancé dans un projet intitulé I’m not there (2012). Le concept : des autoportraits dans lesquels n’apparaît que son ombre, ainsi que ses chaussures, seule trace de sa présence réelle. L’artiste explique que l’idée lui est venue après des changements dans sa vie qui l’ont amené à s’interroger sur son identité.
Flying rats, Kader Attia, installation, 2005
L’ombre (de moi-même), Philippe Ramette, photographie, 2007
La disparition, Boushra Almutawakel, 8 photographies, 2009


Vue du panneau des chevaux ponctués, grotte de Pech Merle


La disparition, Boushra Almutawakel, 2009


I’m not there, Pol Úbeda Hervàs, 2012


Le Land Art propose une action à la fois monumentale, minimale et conceptuelle, du traitement artistique du paysage. Les artistes interviennent sur ou dans le paysage et le modifient de manière provisoire ou durable. Ils veulent établir une communication intime avec la nature, éloigner l’art des musées et des galeries. Ils s’inspirent des sites archéologiques et sacrés. Certains ajoutent à leurs oeuvres des éléments étrangers, d’autres se contentent d’utiliser les matériaux existants. La photo, la vidéo et le dessin sont employés pour témoigner, pour garder trace, des œuvres réalisées.

Cf. Christo, Walter De Maria, Michael Heizer, Richard Long, Robert Smithson.