Physionotrace

Une silhouette est une peinture, un dessin ou une photographie, réalisés par un trait tracé autour de l’ombre projetée du visage ou du corps du sujet. Les portraits dit « à la silhouette », apparurent à la fin du XVIIe siècle et au début du XVIIIe siècle.
Différentes techniques ont été utilisées comme projeter le tracé de l’ombre sur une surface claire grâce à une bougie, l’utilisation d’une camera obscura (chambre noire), ou d’un pantographe avec découpe mécanique, instrument et technique qui donneront naissance au physionotrace.

Le physionotrace est une invention de Gilles-Louis Chrétien (1745-1811).
L’invention de Chrétien mécanise le dessin du contour du portrait de profil (silhouette) par l’usage d’un pantographe équipé d’un œilleton de visée. En déplaçant l’œilleton en suivant les contours du sujet, on fait bouger un crayon qui dessine le profil du sujet.
Par extension, on appelle physionotrace aussi bien l’appareil, le grand trait ou les portraits gravés ad vivum. Les physionotypes sont considérés comme la photographie de l’époque. Le cabinet des estampes de la Bibliothèque nationale de France en conserve 2 800.
(source Wikipédia)



Physionotrace dessiné par Fouquet et gravé par Chrétien en 1793