LUMIÈRE ! Scène 1, Acte I.

À partir d’un objet que vous aurez apporté, réalisez une mise en scène de celui-ci en utilisant le matériel d’éclairage. Puis vous réaliserez une photographie en utilisant judicieusement les phylactères et onomatopées fournis sur lesquels seront notées des exclamations expressives.

Remarque : la pièce sera assombrie. Des lampes de poche et des filtres colorés seront mis à disposition.

En quoi la lumière peut-elle être exploitée pour ses qualités expressives ? Comment la lumière peut-elle transmettre une émotion au spectateur ?

Extrait du film Nosferatu de Murnau

Références artistiques :

  • Johannes VERMEER, La Dame au collier de perles, huile sur toile, 55×45 cm, 1664
  • Claude MONET, Les Cathédrales de Rouen, série de 30 toiles, de 1892 à 1894
  • Casimir MALEVITCH, costumes, scénographie et lumières de Victoire sur le soleil, opéra dern1913
  • Robert WIENE, Le cabinet du Dr Caligari, film, 1919
  • Friedrich Wilhelm MURNAU, Nosferatu, 1922
  • Charles LAUGHTON, La nuit du chasseur, film, 1955
  • Christian BOLTANSKI, Théâtre d’ombres, installation, 1984
  • Michel OCELOT, Princes et Princesses, animation, 2000
  • Charles BURNS, Black Hole, bande dessinée, 12 volumes de 1995 à 2005
  • Ted PIM, Ford Factory, Belfast, peinture murale, 2014

Objectifs :

  • être capable de comprendre que la lumière, bien qu’élément immatériel, peut trouver sa place en tant que médium dans une réalisation plastique,
  • être capable de comprendre que la lumière peut contribuer à faire passer une émotion dans une œuvre (: valeur et qualité expressive de la lumière).


Charles BURNS, Extrait d’une planche de Black Hole, 1995-2005


  • Questionnements :
    La matérialité de la production plastique et la sensibilité aux constituants de l’œuvre : les qualités physiques des matériaux – la matérialité et la qualité de la couleur.
  • Expérimenter, produire, créer (D1, D2, D4, D5) :
    Rechercher une expression personnelle en s’éloignant des stéréotypes.
  • S’exprimer, analyser sa pratique, celle de ses pairs, établir une relation avec celle des artistes, s’ouvrir l’altérité (D1, D3) :
    Justifier des choix pour rendre compte du cheminement qui conduit de l’intention à la réalisation.
    Formuler une expression juste de ses émotions, en prenant appui sur ses propres réalisations plastiques, celles des autres élèves et des œuvres d’art.
  • Se repérer dans les domaines liés aux arts plastiques, être sensible aux questions de l’art (D1, D3, D5) :
    Décrire des œuvres d’art, en proposer une compréhension personnelle argumentée.

* D1 Les langages pour penser et communiquer – D2 Les méthodes et outils pour apprendre – D3 La formation de la personne et du citoyen – D4 Les systèmes naturels du monde et l’activité humaine – D5 Les représentations du monde et l’activité humaine