Objet animal

Imaginez et réalisez un nouvel objet en vous servant des caractéristiques d’un animal : matière, forme, etc. Utilisez de préférence des matériaux de récupération.

Notions abordées ; détournement, assemblage, construction, fabrication, volume, matériaux bruts, objets de récupération, objets manufacturés, hétéroclite, hétérogène, disparate, composite, simple/complexe, fabrication en 3 dimensions, sculpture par assemblagernempilement, emboîtement, homogénéité et cohérence plastique.


Rhino Chair de Maximo Riera


Mouflon de Pauline, 1993, design* : Francois Xavier Lalanne

Les Lalanne partagent le sentiment que la sculpture, et plus largement l’œuvre d’art, peut avoir une fonction. Toute leur carrière est tendue par la volonté de restituer à la sculpture, trop longtemps sacralisée, une dimension familière, un éventuel usage. On la regarde, mais on la touche aussi, on l’ouvre, on s’y assoit, on s’y allonge, on y mange, on la porte au cou… La nature, et plus particulièrement le monde animal, leur offre une infinité de formes reconnaissables par tous. Moutons, singes, rhinocéros, ânes, chameaux, crapauds, hippopotames, chats… constituent un répertoire que les Lalanne soumettent aux contraintes de l’art décoratif avec beaucoup d’humour.
Parmi les pièces les plus connues : les moutons de François-Xavier. Seuls ou en troupeau, avec ou sans tête, gainés ou pas de toison de mouton, ils sont sièges ou banquettes. De même, un hippopotame s’ouvre pour devenir baignoire, un babouin : cheminée, un rhinocéros et un âne : bureaux… À ces associations incongrues de formes et de fonctions, répondent les assemblages de Claude, qui moule les corps, les feuilles, les pommes, les choux, pour ensuite les combiner. Parmi ses réalisations, le célèbre Homme à tête de chou, la Pomme bouche, l’Escargot doigt, mais aussi de nombreux bijoux et objets de table, des sièges.

* Le design (ou la stylique) : esthétique industrielle des objets utilitaires, des meubles, de l’habitat en général.
Le design est une discipline visant à représenter concrètement, une pensée, un concept ou une intention en tenant compte éventuellement d’une ou des contraintes fonctionnelles, structurelles, esthétiques, didactiques, symboliques, techniques et productives. Ces représentations s’inscrivent de préférence dans un contexte social, économique, culturel.
À la Renaissance, disegno (en italien) est l’un des concepts majeurs de la théorie de l’art. Il signifie à la fois dessin et projet. Au XVIIe siècle en France, les théoriciens de l’art le traduisent par dessein et conservent le double sens (l’idée et sa représentation).
(source Wikipédia).