Iconoclaste

Dans un premier temps, définir avec la classe le tableau type, le tableau idéal en utilisant le sondage de KOMAR et MELAMID (Cf. L’Art par les masses, page 68, Beaux Arts n°167, avril 1998). Puis esquisser une peinture proche de cette définition.

À quoi ressemblerait un tableau, une peinture qui plaît à tous ? Définissons ses critères.
La culture d’une société pourrait-elle être régie par les sondages d’opinion ? Pourrait-elle ne répondre qu’aux « likes » des réseaux sociaux ? Que produirait-elle alors ?

À partir de ce premier tableau, modifier votre travail en répondant à l’incitation : iconoclaste ! ( « Je détruis donc je crée »)

Iconoclaste n. et adj. – n. 1. Partisan de l’iconoclasme. 2. Celui qui veut supprimer, qui mutile ou détruit volontairement les images saintes, les oeuvres d’art, les édifices. Les iconoclastes de la Révolution mutilèrent les statues des cathédrales. Par ext. Celui qui détruit, par modernisme ou ignorance, les œuvres du passé. – adj. 1. Qui concerne l’iconoclasme. La crise, la querelle iconoclaste. 2. Par ext. Réformateurs animés d’une rage iconoclaste.

Retina VI, Shinro Ohtake
Shinro OHTAKE, Retina VI, 1988-1990, encre, ruban adhésif, plâtre et plastique sur photographie

L’échange à l’oral portera sur le paradoxe de l’acte destructeur devenant dans certaines pratiques contemporaines un acte créateur.
Termes relevés lors la verbalisation : ajout, collage, trace, stigmate, cicatrice, macule, éclaboussure, brûlure, coupure, […] et les verbes correspondant aux actions : gratter, racler, gommer, effacer, recouvrir, éclabousser, brûler, dissoudre, couper, coller, découper, scarifier, user, écraser, …

  • Utopie : représentation d’une société idéale sans défaut. C’est un genre d’apologue (: petite fable) qui se traduit, dans les écrits, par un régime politique idéal, une société parfaite ou encore une communauté d’individus vivant heureux et en harmonie, souvent écrites pour dénoncer les injustices et dérives de leurs temps.
  • Dystopie : récit de fiction dépeignant une société imaginaire organisée de telle façon qu’elle empêche ses membres d’atteindre le bonheur. Une dystopie peut également être considérée, entre autres, comme une utopie qui vire au cauchemar et conduit donc à une contre-utopie. Source Wikipédia

Artistes référents :

  • Raphael Montañez ORTIZ ET Paul PIERROT, Piano Destruction Concert, performance at the Destruction in Art Symposium, London 1966 (photographie en bandeau)
  • Sigmar POLKE, Sans titre (Hannelore Kunert), 1970-1980, photographie
  • Wolf VOSTEL, Endogen Depression, 1980, installation, 40 postes de télévision, 40 tables, béton, dimensions variables
  • Bertrand LAVIER, Giulietta, 1993, voiture accidentée, 166 x 420 x 142 cm
  • CÉSAR, Compression « Ricard », 1962, tôle d’acier laquée compressée, 153 x 73 x 65 cm
  • Christian JACCARD, Anonyme calciné (flagellation du 17e), 1980, combustion et technique mixte sur toile, 228 x 151 cm, FRAC Auvergne
  • Jean-Pierre RAYNAUD, La Maison, 1969-1993
  • ARMAN, Chopin’s Waterloo, 1962, piano détruit fixé sur panneau, 186 x 302 x 48 cm
  • Robert RAUSCHENBERG, Erased de Kooning Drawing, 1953, 64,1 x 55,2 x 1,3 cm
  • Alain JACQUET, Bulldozer 2, 8, 9 et 11, 1973, 4 sérigraphies sur papier montées sur panneau et titrées au crayon au dos, issues d’une série initialement de 12 variations, 27 x 32 cm

Questionnement(s) :

  • La représentation ; images, réalité et fiction : la création, la matérialité, le statut, la signification des images.
  • La matérialité de l’œuvre ; l’objet et l’œuvre : les qualités physiques des matériaux..

Expérimenter, produire, créer (D1, D2, D4, D5) :

  • Choisir, mobiliser et adapter des langages et des moyens plastiques variés en fonction de leurs effets dans une intention artistique en restant attentif à l’inattendu.
  • S’approprier des questions artistiques en prenant appui sur une pratique artistique et réflexive.

Mettre en œuvre un projet artistique (D2, D3, D4, D5) :

  • Confronter intention et réalisation dans la conduite d’un projet pour l’adapter et le réorienter, s’assurer de la dimension artistique de celui-ci.

S’exprimer, analyser sa pratique, celle de ses pairs, établir une relation avec celle des artistes, s’ouvrir à l’altérité (D1, D3, D5) :

  • Établir des liens entre son propre travail, les œuvres rencontrées ou les démarches observées.
  • Expliciter la pratique individuelle ou collective, écouter et accepter les avis divers et contradictoires.

Se repérer dans les domaines liés aux arts plastiques, être sensible aux questions de l’art (D1, D3, D5) :

  • Identifier des caractéristiques (plastiques, culturelles, sémantiques, symboliques) inscrivant une œuvre dans une aire géographique ou culturelle et dans un temps historique.
  • Proposer et soutenir l’analyse et l’interprétation d’une œuvre.
  • Interroger et situer œuvres et démarches artistiques du point de vue de l’auteur et de celui du spectateur.

D1 Les langages pour penser et communiquer – D2 Les méthodes et outils pour apprendre – D3 La formation de la personne et du citoyen – D4 Les systèmes naturels du monde et l’activité humaine – D5 Les représentations du monde et l’activité humaine


Extrait des résultats de l’enquête de KOMAR et MELAMID

If you had to put a painting in your home, which colour would you like to see mainly?
Blue: 39%
No answer: 21%
Green: 17%

And which other colours would you like to see?
Green: 30%
Blue: 18%
Yellow: 18%
Red: 16%

When you choose a painting, a photograph or an object for your home, do you prefer a traditional or modern style?
Traditional: 60%
Modern: 22%
Both/it depends: 15%
No answer: 3%

Do you prefer paintings with outdoor or indoor scenes?
Outdoor scenes: 69%
Both, it depends: 17%
Indoor scenes: 10%

Which of the following subjects do you like best?
Paintings of:
Lakes, rivers, oceans: 42%
Fields & rural scenes: 24%
Forests: 10%

Which season would you like to see in this painting?
Fall: 39%
Spring: 33%
Summer: 14%

Which of these two sentences describes how you feel the best?
I prefer paintings that represent reality.The more they look like photographs, the better.: 69%
I prefer abstract paintings that do not look like reality, otherwise, you may as well look at photographs.: 21%

Source : http://awp.diaart.org/km/fra/fra.html