Jouons !

Chloé RUCHON, Barbie-foot, 2009, fabrication Bonzini, mélaminé, hêtre naturel, acier peint, métal, plastique, liège, tissu.

Dans quelle mesure le jeu peut-il influencer la création artistique ?

Emparez-vous d’un jeu célèbre et revisitez-le pour l’utiliser comme un élément constitutif de votre réalisation plastique, proposant ainsi une réflexion sur les liens entre notre monde pratique et quotidien et le champ de l’art.
Présentez oralement votre projet ou production en prenant appui sur vos recherches et croquis.

Références artistiques possibles :

  • Wim DELVOYE, Saint Stephanus II, 1990, vitrail, acier et émail, 211 x 316 x 110 cm.
  • Marurizio CATTELAN, Stadium, 1991, baby-foot pour 22 joueurs, bois, métal et verre.
  • Chris BURDEN, Another World, 1992, métal, plastique, bois, verre et moteur électrique 110 volts avec transformateur, 220x 150 x 150 cm.
  • Pierrick SORIN, Pierrick et Jean-Loup font du foot, 1994, vidéo.
  • Gabriel OROZCO, Ping Pond Table, 1998., tables de ping-pong modifiées, eau, matériaux divers.
  • Fabrice Hyber, P.O.F. n°65 – Ballon carré, 1998–2006, cuir cousu.
  • Pierre HUYGHE, Atari Light, 1999, installation du jeu Pong, plafond lumineux de 12×12 dalles, deux manettes.
  • Laurent PERBOS, Le plus long ballon du monde, 2003, ballon de football en cuir, 175 x 25 x 25 cm.
  • Carsten HÖLLER, Unilever Series, 2006, , tobogans installés à la Tate Gallery de Londres.
  • Benedetto BUFALINO, Le stade de foot dans le ciel, 2010, photomontage.
  • Belu-Simion FAINARU, Ping-Pong, 2010, table de ping-pong, filet, deux raquettes, balle, carte Israël/Palestine.
  • François CURLET, GoGolf, 2014, œuvre collective, parcours de mini-golf.
Wim DELVOYE, Saint Stephanus II, 1990, https://wimdelvoye.be/work/goals/