Lieu de simulation et d’expérience visuelle

Après avoir choisi un endroit singulier de la salle d’arts plastiques (S213), vous (équipe de trois) interviendrez sur le lieu et le donnerez à voir différemment.
Pour se faire, il vous faudra : observer les caractéristiques intrinsèques du lieu : les matériaux utilisés, les formes, les dimensions, l’organisation des éléments construits et/ ou naturels, les couleurs, la lumière, etc. Relever (croquis) les points de vue les plus significatifs du lieu ; noter et analyser le comportement qu’induit le lieu.

Vous vous approprierez le lieu et le rendrez réactif au regard des spectateurs.
L’œuvre unique en tant qu’objet est transformée par son espace de présentation : non seulement c’est le lieu qui définit l’œuvre mais elle ne peut exister sans celui-ci.

Objectifs :

  • Prendre en considération, dans une production artistique, les données physiques d’un espace.
  • Réaliser une production artistique qui implique le corps (geste, mouvement, déplacement, positionnement. dans l’espace).
  • Produire du sens en disposant des objets, des matériaux, des volumes dans un espace déterminé.
  • Prendre en compte le lieu et l’espace comme éléments constitutifs du travail plastique.
  • Transformer la perception d’un espace (représenté construit).

Compétences :

  • Utiliser de façon pertinente le vocabulaire technique, analytique et sémantique des images.
  • Concevoir et conduire un projet, l’évaluer.
  • Saisir les enjeux des dispositifs de présentation.
  • Acquérir un comportement autonome et responsable.
  • Travailler en équipe, animer un groupe.

Évaluation :

  • Capacité à expliquer.
  • Prise en compte du lieu et de l’espace comme éléments constitutifs du travail plastique.
  • Cohérence de la relation entre le lieu et la production.

Références artistiques possibles :
Exposition du vide, Yves Klein, galerie Iris Clert, 1958.
Le plein, Arman, galerie Iris Clert, 1960.
A line made by walking, England, Richard Long, 1967.
Steam (1967), Robert Morris reconstitution 1995 au CAPC.
Untitled, Dan Flavin, tubes fluorescents, 1977.
The Lightning Field, Walter de Maria, 1977.
Superposition d’une surface exposable avec cette même surface basculée à 5°, François Morellet, ruban adhésif, 1977.
Écran Total, Christian Robert-Tissot, acrylique sur bois, métal, 1998.
Purification Room, Chen Zen, installation, 2000.
Red, Blue & Yellow, Ann Veronica Janssens, installation jeu de lumières, 2001.
The Project Weather, Olafur Eliasson, installation dans le Hall de Turbine de la Tate Modern de Londres, 2003.
Estal, Georges Rousse, photographie, 2003.
Dots Obsession, Infinity Mirrored Room, Yayoi Kusama, installation, 2011.
Excentrique(s) Monumenta 12, Daniel Buren, Grand Palais, Paris, 2012.
Chairs for Abu Dhabi, Tadashi Kawamata, chaises, 2012.
Inside Out, JR, photographies, 2013.
Vingt trois disques évidés plus douze moitiés et quatre quarts, Felice Varini, Grand Palais, Paris, 2013.


Double porte, Michel Verjux, projecteurs de diapositives, parallélépipèdes rectangles en bois, 1985.