Livre-objet de voyage

Préambule

Qu’est ce qu’un carnet de voyage ?
Voyage dans l’espace et le temps, le carnet de voyage est le récit vivant, visuel et littéraire d’un périple, qui oscille entre l’art graphique, le journalisme et la poésie. Il présente un art singulier et hybride, témoin subjectif de l’histoire personnelle de l’auteur.

Qu’est-ce qu’un livre-objet ?
Un livre-objet est un produit complexe dans lequel interviennent à la fois des éléments d’ordre textuel et/ou typographique et des éléments d’ordre artistique, le tout prenant l’apparence d’un objet qui se réfère au livre. 
Plus qu’un simple livre, lequel, dans sa forme courante « papier », est principalement destiné à être lu et n’est conçu que par l’éditeur selon un processus industriel fixé par l’imprimeur, le livre-objet, édité à quelques exemplaires, peut être vu à la fois comme une œuvre d’art, un multiple, une sculpture convoquant différents matériaux dont le papier, mais aussi, en tant qu’il cristallise la vision singulière d’un auteur (et d’un éditeur), comme un livre total parfois inclassable, surprenant voire déroutant.
Source Wikipédia (https://fr.wikipedia.org/wiki/Livre-objet)

Un livre d’artiste ?
Un livre d’artiste est une œuvre d’art singulière prenant la forme ou adoptant l’esprit d’un livre.

Demande

Sur un support rappelant le livre et composé de textures que vous aurez préalablement choisies pour leur signification et leur pertinence au sujet, vous raconterez par l’image une scène de la vie quotidienne.

Soyez attentif à la cohérence plastique dans l’utilisation des matériaux. Comment la matière du support peut-elle intervenir dans l’interprétation d’un travail plastique ? Mais aussi, soyez rigoureux au sens de lecture de votre réalisation (cf. bande dessinée et roman-photo).

  • Texture : disposition des fils (d’une chose tissée), disposition (des éléments d’une matière), arrangement de la matière.
  • Matière : ce dont une œuvre d’art est faite ; ce à quoi l’activité de l’artiste donne forme.

Déroulé de la séquence

  1. Écrire votre projet : intention, descriptif, schéma, échantillons, 1ers essais : charte colorée, typographie, etc. Dessiner si besoin une carte mentale.
  2. Fabriquer les éléments nécessaires à la réalisation de votre livre-objet.
  3. Faire le point : décrire le travail en utilisant un vocabulaire adéquat.
  4. À la dernière séance, présenter le plus pertinemment possible le travail (: accrochage, installation, performance, etc.) et l’expliquer.
Kurt SCHWITTERS, Merz 458 Wriedt, 1922, collage

Références artistiques possibles :

  • Eugène DELACROIX, les carnets du Maroc, 1832, Musée du Louvre, Département des Arts graphiques
  • Kurt SCHWITTERS, Merz 458 Wriedt, 1922, collage
  • Marcel DUCHAMP, La Boîte verte, 1934
  • Marcel DUCHAMP, Prière de toucher, 1947
  • Raymond HAINS, Paix en Algérie, 1956, affiche déchirée
  • William S. BURROUGHS and Brion GYSIN, Untitled (Primrose Path, the Third Mind, p.12), 1965
  • Tom PHILLIPS, A humument, 1966
  • Warja LAVATER, Blanche Neige, 1974
  • Shinro OHTAKE, Scrapbook #42 et #43, 1985
  • Dave McKEAN et Grant MORRISON, Arkham Asylum, 1989, roman graphique
  • Patrick SINGH, Carnet d’Amérique du Sud, 2001-2002
  • Christelle GUENOT, Grimoire de Brest, 2002
  • Mathias SCHMIED, Nuff Said, magazine découpé, 2005, 26 x 99 cm (en bandeau)

Questionnement(s) :

  • La représentation ; images, réalité et fiction : la narration visuelle.
  • La matérialité de l’œuvre ; l’objet et l’œuvre : les qualités physiques des matériaux.

Expérimenter, produire, créer (D1, D2, D4, D5) :

  • Explorer l’ensemble des champs de la pratique plastique et leurs hybridations, notamment avec les pratiques numériques.

S’exprimer, analyser sa pratique, celle de ses pairs, établir une relation avec celle des artistes, s’ouvrir à l’altérité (D1, D3, D5) :

  • Dire avec un vocabulaire approprié ce que l’on fait, ressent, imagine, observe, analyse ; s’exprimer pour soutenir des intentions artistiques ou une interprétation d’œuvre.
  • Établir des liens entre son propre travail, les œuvres rencontrées ou les démarches observées.

D1 Les langages pour penser et communiquer – D2 Les méthodes et outils pour apprendre – D3 La formation de la personne et du citoyen – D4 Les systèmes naturels du monde et l’activité humaine – D5 Les représentations du monde et l’activité humaine