Ready Player One

Traduisez, en réalisant un photomontage numérique, votre vision du monde en 2045 et accompagnez-le d’un titre.

Sources possibles d’inspiration :

  • Raoul HAUSMANN, Tatlin chez lui, 1920
  • Hannah HÖCH, La belle fille, 1920
  • John HEARTFIELD, Adolf, le surhomme, AIZ, 17 juillet 1932
  • Richard HAMILTON, Qu’est-ce qui peut bien rendre nos foyers d’aujourd’hui si différents, si sympathiques ? 1956

Utopie : représentation d’une société idéale sans défaut contrairement à la réalité ; le terme utopia est un néologisme grec, forgé par Thomas More, composé de la préposition négative grecque ou et du mot topos qui signifie « lieu ». Le sens d’« utopie » est donc, approximativement, « sans lieu », « qui ne se trouve nulle part ».

  • Thomas MORE, Utopia (De optimo rei publicæ statu, deque nova insula Utopia), 1516
  • Cyrano de BERGERAC, Voyage dans la lune, 1650
  • VOLTAIRE, Candide, 1759
  • Jules VERNE, L’Île mystérieuse, 1874
  • Étienne CABET, Voyage en Icarie, 1845
  • Ray BRADBURY, Chroniques martiennes, 1950
  • François SCHUITEN et Benoit PEETERS, Les Cités obscures, série de bandes dessinées, 1996

Dystopie : récit de fiction dépeignant une société imaginaire organisée de telle façon qu’elle empêche ses membres d’atteindre le bonheur. Une dystopie peut également être considérée, entre autres, comme une utopie qui vire au cauchemar et conduit donc à une contre-utopie.

  • Jonathan SWIFT, Les Voyages de Gulliver, 1721
  • Aldols HUXLEY, Le meilleur des mondes, 1932
  • George ORWELL, 1984, 1949
  • Ray BRADBURY, Fahrenheit 451, 1953
  • Pierre BOULLE, La Planète des singes, 1963
  • Suzanne COLLINS, The Hunger Games, trilogie, 2008
  • Enki BILAL, Trilogie Nikopol, bande dessinée, 1980-1993
  • MOEBIUS, Incal, bande dessinée, 1981-1989
  • Alan MOORE, Watchmen, 1986
  • Fritz LANG, Metropolis, 1927
  • Jean-Luc GODARD, Alphaville, 1965
  • George LUCAS, THX 1138, 1971
  • Stanley KUBRICK, Orange mécanique, 1971
  • Richard FLEISCHER, Soleil vert, 1973
  • George MILLER, Mad Max, 1979
  • Steven LISBERGER, Tron, 1982
  • Terry GILLIAM, Brazil, 1985
  • Paul VERHOEVEN, Total Recall, 1990
  • Andrew NICCOL, Bienvenue à Gattaca, 1997
  • Alex PROYAS, Dark City, 1998
  • David CRONENBERG, eXistenZ, 1999
  • WACHOWSKI, Matrix, 1999
  • James Mc TEIGUE, V pour Vendetta, 2006
  • Mike JUDGE, Idiocraty, 2007
  • Yórgos LÁNTHIMOS, The Lobster, 2015
  • Steven SPIELBERG, Ready Player One, 2018

Uchronie : fiction qui repose sur le principe de la réécriture de l’Histoire à partir de la modification d’un événement du passé. Le terme est un néologisme du XIXe siècle fondé sur le modèle d’utopie, avec un « u » préfixe de négation et de « chronos » (temps) : étymologiquement, le mot désigne donc un « non-temps », un temps qui n’existe pas.

  • Vincent LAMOUROUX, Mobile #00, 2003, bois, roues, peinture alcalyde, environ 140 x 170 x 100 cm
  • Xavier VEILHAN, La Ford T, 1999, châssis métallique, carrosserie bois et métal, moteur d’époque restauré, travelling électrique composé de 10 modules de 3 m, 175 x 300 x 170 cm
  • Raphaël ZARKA, La Draisine, 2009, réplique de la draisine de l’Aérotrain de Jean Bertin, 2 motos Jawa, fer galvanisé, contre­plaqué,129 x 222 x 446 cm
  • Du ZHENJUN, The Flood, 2012, photographie
  • Vincent DEBANNE, Préfecture Seine Saint-Denis, série des Incidents, 2012, photographie

Les machines :

  • Mary SHELLEY, Frankenstein ou le Prométhée moderne, 1818
  • H.G WELLS, La machine à explorer le temps, 1895
  • MOEBIUS et Jirô TANIGUSHI, Icare, 2011
  • Fritz LANG, Metropolis, 1926
  • Charlie  CHAPLIN, Les temps modernes, 1936
  • Stanley KUBRICK, 2001 L’odyssée de l’espace, 1968
  • Ridley SCOTT, Blade Runner, 1982
  • Les machines de Leonard de VINCI
  • Les corps machines de Nam June PAIK, STERLAC

Ready Player One est un film de science-fiction américain coproduit et réalisé par Steven Spielberg, sorti en 2018. Il s’agit de l’adaptation du roman Player One d’Ernest Cline, paru en 2011.

Synopsis :
En 2045, le monde est en proie à de nombreux soucis : crise énergétique, désastre causé par le changement climatique, la famine, la pauvreté, la guerre, etc. Dans ce monde chaotique, l’OASIS est un système mondial de réalité virtuelle, accessible par l’intermédiaire de visiocasques et de dispositifs haptiques tels que des gants et des combinaisons. Conçu à l’origine comme un jeu de rôle en ligne massivement multijoueur (MMORPG), il est devenu au fil du temps une véritable société virtuelle dont toute l’humanité se sert comme exutoire. Son créateur, James Halliday, était l’un des hommes les plus riches et populaires au monde, avant son décès. À sa mort, une vidéo est diffusée dans laquelle il explique qu’il léguera son immense fortune, 500 milliards de dollars, ainsi que sa société, GSS, à la personne qui réussira à trouver l’easter egg (« œuf de Pâques ») caché dans l’OASIS. Wade Watts, un jeune orphelin de 18 ans vivant à Columbus, est un fin connaisseur de Halliday et de l’OASIS. Via son avatar Parzival, Wade va tout tenter pour trouver l’œuf. Il devra faire face à la multinationale Innovative Online Industries (IOI) et son PDG, Nolan Sorrento, prêts à tout pour prendre le contrôle du monde virtuel. Wade pourra compter sur l’aide de plusieurs alliés dans l’OASIS, notamment la mystérieuse Art3mis. (source Wikipédia)


  • Questionnements :
    La représentation ; images, réalité et fiction : la conception, la production et la diffusion de l’œuvre plastique à l’ère du numérique.
    La matérialité de l’œuvre ; l’objet et l’œuvre : le numérique en tant que processus et matériau artistiques (langages, outils, supports).
  • Expérimenter, produire, créer (D1, D2, D4, D5) :
    Explorer l’ensemble des champs de la pratique plastique et leurs hybridations, notamment avec les pratiques numériques.
  • Mettre en œuvre un projet artistique (D2, D3, D4, D5) :
    Faire preuve d’autonomie, d’initiative, de responsabilité, d’engagement et d’esprit critique dans la conduite d’un projet artistique.

D1 Les langages pour penser et communiquer – D2 Les méthodes et outils pour apprendre – D3 La formation de la personne et du citoyen – D4 Les systèmes naturels du monde et l’activité humaine – D5 Les représentations du monde et l’activité humaine