Vision(s) de l’Apocalypse

Le calendrier maya prétendait que la fin du monde serait pour le 21 décembre 2012… Dix ans après, cette date est tombée dans l’oubli. Pourtant, l’homme rêve toujours sa fin dans diverses apocalypses et les artistes tentent de représenter cette image ultime du monde.

Et vous, quelle serait votre vision apocalyptique de la fin des temps ?

Comment aujourd’hui représenteriez-vous l’Apocalypse ? Quelles visions révélerait l’ouverture des Sept Sceaux ? Qui seraient les Quatre Cavaliers de l’Apocalypse ? Que déclencherait le son des sept Trompettes de l’Apocalypse ? Comment serait la Bête ?

Étymologiquement, le mot « apocalypse » signifie « dévoilement » ou, dans le vocabulaire religieux, « révélation ». Le terme s’est chargé au fil des siècles d’une série de connotations et de travestissements qui l’ont éloigné de son sens d’origine pour souvent évoquer une catastrophe massive et violente.


Réalisez un polyptyque qui traduira votre vision contemporaine et personnelle de l’Apocalypse.

#apocalypse #catastrophe #fin

Vous vous appuierez sur vos lectures, vos recherches (ex : Rapport du GIEC d’avril 2022) et sur le corpus d’œuvres pour votre création.

Ces quelques films pourraient vous inspirer :

  • Don’t look up (2021) d’Adam McKay
  • Mad Max: Fury Road (2015) de George Miller
  • Interstellar (2014) de Christopher Nolan
  • Snowpiercer (2013) de Bong Joon Ho d’après la BD Le Transperceneige (1982) de Jacques Lob (scénario) et Jean-Marc Rochette (dessin)
  • 2012 (2009) de Roland Emmerich
  • La Guerre des mondes (2005) de Steven Spielberg d’après le roman The War of the Worlds (1898) de H.G. Wells
  • L’armée des 12 singes (1996) de Terry Gilliam d’après le film expérimental La Jetée (1962) de Chris Marker
  • Terminator (1985) de James Cameron
  • Soleil vert (1974) de Richard Fleischer d’après le roman Make Room! Make Room! (1966) de Harry Harrison
  • La nuit des morts-vivants (1968) de George A. Romero

Pour réussir votre polyptyque, la compartimentation de vos images s’appuiera sur la notion d’articulation plastique et mettra en évidence les relations assurant la cohérence entre les différents panneaux dont vous choisirez forme (s) et format(s).

Définitions

  • Diptyque : tableau composé de deux panneaux pouvant ou non se rabattre.
  • Triptyque : ouvrage de trois panneaux mobiles fixés les uns aux autres et superposables.
  • Polyptyque : tableau formé par un ensemble de panneaux (peints ou sculptés) liés entre eux.
  • Retable : partie verticale qui porte des décors peints ou sculptés en arrière de la table d’autel d’un édifice religieux.

Références artistiques possibles

  • Le Jugement dernier, tympan de la cathédrale d’Autun, 12e siècle
  • La tenture de l’Apocalypse (1373–1382) est une représentation de l’Apocalypse de Jean réalisée à la fin du 14e siècle sur commande du duc Louis Ier d’Anjou. Cette œuvre est le plus important ensemble de tapisseries médiévales subsistant au monde. L’ensemble, composé de six pièces successives découpées chacune en quatorze tableaux, est exécuté d’après des cartons de Hennequin de Bruges et témoigne du prestige de son commanditaire. La tenture est léguée à la cathédrale d’Angers au 15e siècle par le roi René.
    Avant son démantèlement, la tenture mesure environ cent-quarante mètres de long et six mètres de haut, et couvre une surface totale de 850 m2. Elle se compose de six pièces, ou tableaux, mesurant chacun vingt et un mètres de long. Aujourd’hui, seuls cent quatre mètres ont pu être récupérés et sont actuellement exposés, le sixième tableau étant le plus incomplet.
    Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Tenture_de_l’Apocalypse
  • Jan VAN ECK, Diptyque de la Crucifixion et du Jugement dernier, 1420-1430, huile sur toile transférée sur bois, 56,5 x 19;7 cm, Metropolitan Museum of Art, NY.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Diptyque_de_la_Crucifixion_et_du_Jugement_dernier
  • Rogier VAN DER WEYDEN, Le retable du jugement dernier, 1445-1449, retable polyptyque recto verso, peinture à l’huile sur bois, 220 x 548 cm, Hospices de Beaune
  • Jérôme BOSCH, Le Jugement dernier, 1482, triptyque, peinture à l’huile sur panneau, 163,7 x 274 cm, Académie de Beaux-arts de Vienne, Autriche.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Jugement_dernier_(Bosch,_Vienne)
  • Albrecht DÜRER, Les Quatre Cavaliers de l’Apocalypse, série de gravures sur bois L’Apocalypse, 1497–1498
  • MICHEL-ANGE, Le Jugement Dernier, 1536–1541, plafond de la Chapelle Sixtine, Vatican. Après l’Apocalypse vient le Jugement Dernier, où « les morts sont jugés selon leurs œuvres ». Sa représentation la plus célèbre dans l’art chrétien (ce moment ultime est également présent dans les religions juive et musulmane) est sans doute celle peinte par Michel-Ange dans la Chapelle Sixtine.
Le Triomphe de la mort de Pieter Bruegel l’Ancien
  • Pieter BRUEGEL l’Ancien, Le Triomphe de la Mort, 1562, Musée du Prado, Madrid
  • John MARTIN, The Great Day of His Wrath, 1853, Tate Britain, Londres
  • William BLAKE, Le Grand Dragon et la Bête de la mer, série Le Grand Dragon rouge, aquarelle, 1805–1810, National Gallery, Washington
  • Arnold BÖCKLIN, La Peste, 1898, Kunstmuseum, Bâle
  • Otto DIX, Triptyque de la Guerre, 1932, Staatliche Kunstsammlungen, Dresde
  • André MARTINS DE BARROS, Apocalypse, 1942, huile sur toile, 61 x 46 cm
  • Jake et Dinos CHAPMAN, Fucking Hell, 2008, collection François Pinault
  • Dustin YELLIN, Ten Parts, 2016, verre, collage, acrylique, résine, acier, 216 x 622 x 43 cm
2012, film catastrophe de Roland EMMERICH de 2009

Questionnement(s) :

  • La représentation ; images, réalité et fiction : le dispositif de représentation – la narration visuelle.

Expérimenter, produire, créer (D1, D2, D4, D5) :

  • Choisir, mobiliser et adapter des langages et des moyens plastiques variés en fonction de leurs effets dans une intention artistique en restant attentif à l’inattendu.
  • Exploiter des informations et de la documentation, notamment iconique, pour servir un projet de création.

Mettre en œuvre un projet artistique (D2, D3, D4, D5) :

  • Concevoir, réaliser, donner à voir des projets artistiques, individuels ou collectifs.
  • Mener à terme une production individuelle dans le cadre d’un projet accompagné par le professeur.
  • Faire preuve d’autonomie, d’initiative, de responsabilité, d’engagement et d’esprit critique dans la conduite d’un projet artistique.

S’exprimer, analyser sa pratique, celle de ses pairs, établir une relation avec celle des artistes, s’ouvrir à l’altérité (D1, D3, D5) :

  • Porter un regard curieux et avisé sur son environnement artistique et culturel, proche et lointain, notamment sur la diversité des images fixes et animées, analogiques et numériques.

Se repérer dans les domaines liés aux arts plastiques, être sensible aux questions de l’art (D1, D3, D5) :

  • Reconnaitre et connaitre des œuvres de domaines et d’époques variés appartenant au patrimoine national et mondial, en saisir le sens et l’intérêt.
  • Identifier des caractéristiques (plastiques, culturelles, sémantiques, symboliques) inscrivant une œuvre dans une aire géographique ou culturelle et dans un temps historique.

D1 Les langages pour penser et communiquer – D2 Les méthodes et outils pour apprendre – D3 La formation de la personne et du citoyen – D4 Les systèmes naturels du monde et l’activité humaine – D5 Les représentations du monde et l’activité humaine


*Portefolio 187, Augsburger Wunderzeichenbuch, c. 1550 (en bandeau)